RVB, CMJN, PANTONE ET RAL… Comment s’y retrouver ?

Le choix du mode colorimétrique est indispensable pour toute création graphique nécessitant de la couleur : logo, flyer, carte de visite, site web, peinture, flocage de véhicule, etc. Alors comment s’y retrouver ?

Le graphiste distingue trois groupes pour codifier les couleurs : Le numérique, l’impression et les nuanciers.

Création graphique pour les écrans : RVB

Tous les écrans affichent les couleurs en RVB, pour Rouge, Vert, Bleu (RGB en anglais). Le mode colorimétrique RVB correspond à la couleur obtenue en synthèse additive : cette colorimétrie implique une addition de lumière de différentes couleurs.

Les trois couleurs primaires sont le rouge, le vert et le bleu – les autres couleurs seront créés en superposition.

Le mode RVB est l’espace colorimétrique utilisé pour la création graphique des images qui seront utilisées de façon numérique, est donc à utiliser pour les projets qui seront visualisés sur un écran (site web, publication pour les réseaux sociaux, présentation audiovisuelles…).

Création graphique pour l’impression : CMJN ou quadrichromie

Le CMJN, pour Cyan, Magenta, Jaune et Noir (CMYK en anglais) est la colorimétrie utilisée lors de l’impression. Il s’agit d’une synthèse soustractive – le procédé consiste à combiner l’effet d’absorption (soustraction) de plusieurs couleurs afin d’en obtenir une nouvelle, sans intervention de transparence ou de lumière, à l’inverse du RVB, c’est pourquoi à l’écran, les couleurs CMJN paraissent moins vives que les RVB.

Afin d’obtenir la teinte souhaitée, le graphiste combine un pourcentage de chaque couleur et de noir puis l’imprimeur crée 4 plaques. Lors de l’impression, le document va passer sous 4 machines qui vont chacune déposer une fine couche de couleur primaire puis de noir afin d’obtenir les couleurs souhaitées. Chez les imprimeur on appel cela la quadrichromie. Le graphiste peut également utiliser une autre solution pour imprimer en couleur : le PANTONE (voir plus loin).

En théorie, la combinaison de ces trois premières couleurs permet d’obtenir du noir, cependant les impuretés des encres font qu’il est impossible d’obtenir un noir neutre et profond. C’est pour cette raison que le noir pur est ajouté comme quatrième couleur.

Les nuanciers : RAL et PANTONE

La gamme RAL

Principalement utilisé dans le bâtiment, par les peintre notamment, la carrosserie, le mobilier urbain, le nuancier RAL est une classification officielle d’origine allemande (Reichsausschuß für Lieferbedingungen) de teintes de peintures.

Ce nuancier réglementé comprend plus de 200 couleurs de peintures bien définies et permet ainsi d’identifier précisément la teinte à utiliser. Le code couleur est composé des lettres RAL suivi d’un nombre à 4 chiffres. Exemple pour un bleu outremer : RAL 5002.

La gamme PANTONE

PANTONE est une société américaine qui propose un large choix de couleurs uniques et souvent difficiles à obtenir en CMJN. Les couleurs PANTONE sont des tons directs, car ils nécessitent qu’une plaque d’impression et non quatre, contrairement aux couleurs obtenues par la superposition quadrichromique CMJN.

C’est un nuancier universel utilisé dans le domaine de la création graphique et dans l’impression, il regroupe plus de 900 couleurs codifiées. Ainsi, le graphiste et l’imprimeur peuvent savoir exactement de quelle couleur il est question.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’utilisation des couleurs et nos procédés, contactez-nous ! Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions.

Contact
Estimation
Panier
Recherche
Estimez le coût de votre projet en direct !

Devis en direct, gratuit et sans engagement.

Recherche

Tapez un mot-clé et laissez-vous guider !