Graphiste, Infographiste et illustrateur… Quelles sont les différences ?

Les métiers de graphiste, d’infographiste et d’illustrateur sont relativement proches, leurs compétences s’inscrivent notamment dans le domaine du web multimédia et de l’édition, pourtant chacun ont leurs spécificités et interviennent à une certaine étape du processus de création visuelle.

Graphiste et infographiste

Le métier de graphiste existait déjà avant celui de l’infographiste, qui est apparu lorsque les ordinateurs ont commencé à être utilisés pour la communication graphique. Avant cela, le graphiste réalisait donc ses créations visuelles avec des méthodes d’art traditionnelles et manuelles (photographie, dessin, collage, typographie…).

L’infographiste intervient donc pour traduire le travail du graphiste sur ordinateur grâce à des logiciels de PAO (Publication Assistée par Ordinateur) avec pour objectif la production d’un rendu final utilisable numériquement. Bien que la frontière entre les deux métiers soit mince, le graphiste et l’infographiste sont tous deux nécessaires dans la chaîne de production.

Graphiste et illustrateur

L’illustrateur a un profil relativement proche de celui du graphiste : tous deux sont des créatifs qui mettent leurs compétences au service de la création d’un visuel pertinent et efficace afin de véhiculer une idée, un concept ou un message. 

La différence se joue dans la technique, et aussi dans l’objectif de création :

  • Le graphiste va chercher à améliorer l’identité d’une marque ou d’une entreprise, à définir des solutions graphiques, à choisir les bonnes couleurs et typographies pour mettre en avant les valeurs de son client. Il agit dans le but d’une stratégie de communication globale.
  • Tandis que l’illustrateur va créer dans un but plus esthétique grâce à ses capacités artistiques en dessin, afin de représenter au mieux un texte ou une idée.

Zoom sur : Le métier de graphiste

 

Dans le monde de la communication et du marketing, le métier de graphiste est probablement l’un des plus visibles dans notre vie quotidienne. C’est lui qui met en image le message à faire passer.

Un professionnel de la communication visuelle

La profession de graphiste fait intégralement partie des métiers de la communication, aussi doit-il être doté d’un bon sens relationnel et de capacités d’adaptations, afin d’être capable d’identifier les besoins et attentes du client pour l’aider à traduire ses idées en image. 

Grâce à un cahier des charges défini, le graphiste va traduire les idées par la création d’un visuel : logo, icône, symbole, mise en page… et ainsi promouvoir une marque, une entreprise ou encore une association. 

Un véritable savoir-faire

La formation de graphiste comprend toute une partie où l’étudiant va apprendre les techniques de dessin traditionnel, de peinture et autre production visuelle artistique.

Souvent le graphiste traditionnel dessine ses idées sur papier et imagine leur application future avant de les transposer de façon numérique via un logiciel de PAO  (Publication Assistée par Ordinateur). Ce professionnel de l’image maîtrise les règles des couleurs, de typographies, d’équilibre, de géométrie.

Un métier polyvalent

Le directeur artistique ou le client en direct fournissent au graphiste des idées : valeurs, positionnement, cible, message… sous forme de mots dans le but de réaliser un visuel qui saura les transmettre. Ils peuvent également apporter des pistes graphiques avec des exemples d’ambiance, d’univers ou des échantillons de couleurs qui guideront le graphiste dans la réalisation de son travail. C’est à partir de cette “matière première” que le graphiste travaille à la traduction en image.

Les missions du graphiste peuvent varier de manière significative, étant donné l’application de ses travaux, par exemple :

Zoom sur : Le métier d’infographiste

L’infographiste est spécialisé dans la réalisation d’images numériques et dans la mise en page de documents. Le terme « infographiste » est un mix des mots « informatique » et « graphiste ». Si le graphiste est compétent dans la conceptualisation et la création visuelle, l’infographiste intervient quant à lui dans la réalisation du produit final sur ordinateur grâce à des logiciels de PAO (Publication Assistée par Ordinateur) tels que Photoshop, Illustrator ou Indesign. L’infographiste intervient donc en second temps dans la chaîne de production, une fois le concept visuel défini par le graphiste.

Un métier d’exécution

Les domaines de compétence de l’infographiste sont donc plutôt tournés vers la production et la majeure partie de son activité est consacrée à la mise en œuvre. Il maîtrise les outils informatiques permettant de traiter numériquement tout ce qui fait partie de l’imagerie et intervient surtout pour agencer et mettre en page des documents afin de les rendre lisibles, attractifs et pertinents.

Il peut être amené à travailler sur des projets de supports de communication imprimés tels que des plaquettes, flyers, brochures, affiches ou des support de communication numérique : site web, newsletter, catalogue en ligne…

Un métier tourné vers le web

De nos jours, le web est indispensable. L’infographiste possède des compétences dans la création de site internet. Il peut ainsi proposer à ses clients de réaliser des supports numériques en travaillant en étroite collaboration avec le graphiste, afin de déterminer la charte graphique.

L’infographiste se charge donc de la mise en page du contenu et veille à la cohérence graphique, dans le respect de l’identité visuelle et l’univers du client.

Zoom sur : Le métier d’illustrateur

Un métier de passion

Un illustrateur est un artiste chargé de mettre en images un texte, une idée ou un concept. C’est un créatif spécialisé dans le dessin et disposant d’une grande curiosité pour l’art et la culture. L’illustrateur maîtrise le dessin, la peinture et différents types d’arts graphiques. Il peut exercer son talent sur de multiples supports, autant traditionnels (dessin sur papier, peinture) que numériques (peinture digitale sur Photoshop, illustration vectorielle sur Illustrator).

L’illustrateur est donc capable de matérialiser visuellement tous types d’idées et peut donc compléter l’identité visuelle établie par le graphiste. Il réalise des illustrations uniques grâce à son talent et à sa créativité, permettant d’attirer le regard.

Des réalisations diverses et variées 

Ses réalisations peuvent aller de l’illustration vectorielle pour des sites web ou des supports imprimés à une pochette d’album en passant par un jeu de cartes ou la couverture d’un livre, etc… Le métier d’illustrateur est riche, vaste et multi-facettes. En effet, il y a plusieurs types d’illustrateurs qui œuvrent chacun dans des milieux, des styles artistiques et pour des publics plus ou moins différents tels que : 

  • L’univers de la presse : créations d’illustrations éditoriales, de caricatures, d’illustrations politiques, d’illustrations de mode
  • Le monde de l’édition : réalisation de couverture de livres, d’illustrations jeunesses
  • L’illustration technique, médicale
  • La publicité et la communication : illustrations web, illustrations pour supports imprimés, couverture de magazines

Tout comme le graphiste, l’illustrateur doit être doté d’un bon sens relationnel afin d’identifier clairement et distinctement les besoins et attentes de son client, d’établir un cahier des charges précis des différentes contraintes. Il doit être capable de comprendre l’idée et de la traduire en illustration afin d’en véhiculer le message, tout en correspondant à l’univers du client.

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous, nous sommes disponibles pour répondre à toutes vos questions !

Contact
Estimation
Panier
Recherche
Estimez le coût de votre projet en direct !

Devis en direct, gratuit et sans engagement.

Recherche

Tapez un mot-clé et laissez-vous guider !